Formation “habilitation électrique”

Formation Habilitation électrique

Qu’est-ce que la formation “habilitation électrique” ?

Il est obligatoire d’obtenir les habilitations électriques B1, B1V, B2, B2V, BR, BE essais, BC ou H0 en suivant une formation habilitation électrique pour pouvoir exercer certains travaux d’électricité dans l’entreprise. Ces habilitations ont également pour but de protéger les salariés contre les risques professionnels d’origine électrique qui représentent un véritable danger. C’est pourquoi la formation habilitation électrique est très encadrée par la loi. Ces formations habilitations électriques débouchent alors sur une capacité à exécuter des travaux sur des installations électriques.

Public visé par la formation habilité électrique

Depuis l’entrée en vigueur de la norme NF C 18-510 en 2012, la formation à l’habilitation électrique est une obligation pour toute entreprise ayant des salariés effectuant des opérations dans un environnement électrique, électriciens ou non.
Elle est enseignée par un formateur qualifié dans ce domaine.
La durée de la formation habilitation électrique est de 3 jours.
La formation habilitation électrique concerne autant les salariés amenés à changer une ampoule ou à manipuler un disjoncteur occasionnellement que les techniciens de maintenance, les électriciens, etc...
Les personnes ayant suivi une première fois ce type de formation sont ensuite amenés à suivre un « recyclage », c’est-à-dire une formation de mise à jour.

Programme de la formation habilitation électrique


La formation habilitation électrique proposée par C’Defi présente un programme complet du fait du caractère règlementaire et obligatoire de ce type de formation. Il se compose de la façon suivante :
  • Le cadre réglementaire : étude du code du travail et de la norme NF C18 510, les domaines de tension des installations et les différentes habilitations électriques.
  • La prévention du risque électrique : les causes et les effets des accidents d’origine électrique, les équipements de travail et les protections, la surveillance des opérations, la mise en sécurité d’un circuit, et enfin, l’évaluation et l’analyse du risque électrique.
  • La conduite à tenir en cas de situation d’urgence.
  • L’évaluation : elle se présente sous forme d’un QCM et d’une mise en situation. A la fin de la formation habilitation électrique, on vous remet un titre d’habilitation. Il s’agit d’un document strictement personnel qui ne peut être remis à des tiers. Le titulaire doit pouvoir présenter son titre d'habilitation en cas de contrôle.

Contactez nous au sujet de cette formation

X