Le référent COVID-19 : un nouvel acteur de prévention

téléphone au volant
Téléphone au volant : un retrait du permis est désormais possible
27 mai 2020
Le référent COVID-19 devient obligatoire dans toutes les entreprises
3 septembre 2020

Le référent COVID-19 : un nouvel acteur de prévention

Covid-19 population risques

Le code du travail mentionne que l’employeur doit « prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ».

Dans ce contexte de crise sanitaire, cette obligation étend encore les mesures à mettre en place dans les entreprises, notamment par la réalisation de protocoles de sécurité.

Pour se faire aider, l’employeur peut nommer un référent COVID-19 ou référent protocole sanitaire dont la mission générale sera de coordonner les mesures à mettre en œuvre et de les faire respecter.

Il faut noter qu’à ce jour, la mise en place de ce « référent COVID-19 » n’est qu’une préconisation dans certains secteurs d’activité comme celui du bâtiment et des travaux publics (BTP). Par contre, il est obligatoire dans les hôtels, les cafés et les restaurants.

Néanmoins, au regard des obligations de l’employeur, des risques de responsabilité accrus et des décisions récentes sur le sujet du COVID-19, ce référent semble être une aide très précieuse dans toutes les entreprises afin de mettre en place une organisation de prévention et de protection de la santé efficace.

Ce référent devient un nouvel interlocuteur des salariés, en coopération avec les autres acteurs de prévention de l’entreprise (le service ressources humaines, les membres du Comité Social et Économique, le responsable sécurité, les sauveteurs secouristes, le service de santé au travail, etc.).

Les rôles du référent COVID-19

Le rôle principal du référent Covid-19 est d’organiser, de définir, de coordonner et de faire respecter les consignes sanitaires pour éviter la propagation du virus dans l’entreprise.

Pour cela, il doit adapter les recommandations et les obligations sanitaires à son entreprise, en tenant compte notamment de son secteur d’activité.

Par exemple les procédures dans une entreprise ayant uniquement des postes administratifs dans des bureaux individuels seront distinctes des procédures d’un restaurant accueillant du public.

Visionnez notre vidéo explicative ci-dessous ou sur notre page LinkedIn en cliquant ici.

Quelques actions concrètes du référent COVID-19 ?

Concrètement, le référent doit notamment :

  • Former les salariés aux règles et bonnes pratiques du protocole sanitaire ;
  • S'assurer de l'affichage des règles et bonnes pratiques sanitaires ;
  • Participer à la mise à jour du document unique d'évaluation des risques en intégrant le risque COVID-19 ;
  • Vérifier la disponibilité et la mise en œuvre des équipements de protection (masque, gel hydroalcoolique...) ;
  • Organiser le plan de nettoyage et de désinfection des locaux et des équipements ;
  • Mettre en place un plan de circulation et de distanciation sociale ;
  • S'assurer du respect des règles du protocole sanitaire et les rappeler si nécessaire ;
  • Apporter soutien et assistance aux salariés de l'entreprise ainsi qu'aux personnes extérieures (clients, visiteurs, fournisseurs....).

Le référent doit également faire des points journaliers avec son employeur afin de l’informer de l’évolution sanitaire de l’entreprise.

Pour optimiser les actions du référent, l’employeur doit définir clairement les missions attendues, le former pour la réalisation de ces missions et lui attribuer l’autorité nécessaire dans le domaine de la sécurité sanitaire liée au COVID-19.

X