Téléphone au volant : un retrait du permis est désormais possible

Illustration Covid virus
Covid-19 : Prévention des risques et reprise d’activité
14 mai 2020
Covid-19 population risques
Le référent COVID-19 : un nouvel acteur de prévention
4 juin 2020

Téléphone au volant : un retrait du permis est désormais possible

téléphone au volant

Comme vous le savez, l'usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit, que ce soit pour composer un numéro, passer un appel vocal, envoyer un SMS, écouter de la musique ou surfer sur internet.

Est également interdit le port à l'oreille, par le conducteur d'un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d'émettre du son, tels des oreillettes, des écouteurs ou un casque, à l'exception des appareils électroniques correcteurs de surdité.

Le téléphone interdit à l'arrêt, même moteur éteint

En complément, un arrêt de la Cour de cassation du 2 février 2018 a précisé que le téléphone tenu en main est également interdit à l'arrêt même si le moteur est éteint. Pour expliquer cette décision, le juge a indiqué « qu'il ne fallait pas confondre être en circulation et être en mouvement ». Ainsi, une voiture immobilisée sur le bas-côté moteur éteint est toujours en circulation.

Pour qu'une voiture ne soit plus en circulation, elle doit être garée sur une place de stationnement ou une place de parking.

Vous ne pouvez donc pas utiliser votre téléphone :

  • dans les bouchons,
  • à l'arrêt à un feu rouge ou à un stop,
  • garé en double file,
  • garé sur le bas-côté ou sur l'accotement.

Une exception : vous pouvez utiliser votre téléphone dans la voiture à l'occasion d'un arrêt d'urgence en cas de panne.

Les sanctions du téléphone au volant

Ces infractions sont sanctionnées par une amende forfaitaire de 135 euros (amende minorée 90 euros et amende majorée 375 euros) et un retrait de 3 points sur le permis.

Le retrait du permis et le téléphone au volant

Depuis le 22 mai 2020, lorsque le téléphone est tenu en main et qu'une autre infraction au code de la route est commise en même temps (voir liste ci-dessous), le permis de conduire pourra être retenu par les forces de l'ordre (rétention de 72 heures maximum) et une suspension de permis de 6 mois maximum pourra être prononcée.

La durée de la suspension sera de 1 an en cas d'accident de la route, d'alcoolémie positive ou d'usage de stupéfiants.

Liste des infractions concernées : les infractions qui pourront être sanctionnées d'une suspension du permis de conduire lorsqu'elles sont constatées en même temps que le téléphone au volant :

  • La circulation sur la voie de gauche
  • L'oubli du clignotant lors d'un changement de direction
  • Le non-respect des distances de sécurité entre les véhicules
  • Le franchissement et le chevauchement d'une ligne continue
  • Le non-respect d'une feu rouge ou orange
  • Les excès de vitesse
  • Le non-respect des règles de dépassement
  • Le non-respect d'un stop ou d'un cédez le passage
  • Le non-respect de la priorité de passage aux piétons

La banalisation du téléphone au volant

Cette nouvelle sanction se justifie par la banalisation de l'usage du téléphone au volant en France.

En effet, près de 70 % des conducteurs reconnaissent utiliser le téléphone au volant pour passer un appel, consulter ou envoyer un SMS, et suivre une application de guidage GPS pour trouver son chemin.

La problématique du téléphone au volant est difficile à endiguer car la quasi-totalité de la population en est équipée et c'est un outil dont il est très difficile de se passer.

Les risques du téléphone au volant deviennent encore plus importants avec tous les usages modernes du téléphone : le visionnage de séries, l'usage d'applications de jeux, les réseaux sociaux ou encore la prise de photos et de selfies.

Le syndrome FOMO : une nouvelle forme de dépendance

Les études démontrent d’ailleurs l’apparition d’une nouvelle forme de dépendance appelée FOMO pour "Fear Of Missing Out", ou en français, la peur de rater quelque chose. Il s’agit d’un besoin irrépressible d'être constamment en relation avec les autres, d'être au courant des dernières actualités, d'être joignable à tout moment et partout.

Cette angoisse de manquer un appel ou une notification pour ces utilisateurs c’est comme être coupé du monde. Ils sont quasiment incapables de résister au téléphone qui sonne ou qui vibre, à l'écran qui s'allume, au message qui s'affiche, mais ces comportements deviennent très dangereux lors de la conduite d’un véhicule.

N’oubliez pas que le téléphone peut aussi être dangereux à pied, d’où l’apparition du mot-valise SMOMBIE, né de la contraction de SMartphone et ZOMBIE. Il désigne un piéton ayant les yeux rivés sur son téléphone mobile au point de négliger son environnement immédiat et ne pas appréhender l’attention requise pour sa propre sécurité et celle des autres.

Les risques du téléphone au volant

Selon la Sécurité routière, le téléphone est impliqué dans au moins un accident sur dix et représente 800 infractions chaque jour en France. C’est pourquoi, cette nouvelle sanction se justifie par la dangerosité avérée du téléphone au volant.

Nous avons tous constaté qu’un automobiliste qui téléphone ou écrit un texto a tendance à zigzaguer, à ralentir sans raison ou à ne pas respecter certaines règles de conduite. Mais le téléphone au volant diminue également la vigilance, augmente te temps de réaction et donc la distance d’arrêt en cas d’urgence.

Par exemple, lire un message en conduisant, c’est quitter la route des yeux pendant environ 5 secondes, soit le temps suffisant pour parcourir 70 mètres en ville et 180 mètres hors agglomération.

Les gestes barrières du téléphone au volant

Même si vous êtes conscient des risques du téléphone au volant, il peut arriver que vous soyez tenté de répondre dans des situations exceptionnelles.

Mais l’important est de ne jamais répondre à un appel lors de la conduite, il faut donc mettre en place des gestes barrières efficaces.

  • Éteignez votre portable ou mettez-le en mode « avion » avant de prendre le volant.
  • Mettez votre portable dans votre coffre pour éviter la tentation d’un petit appel.
  • Passez vos appels importants avant de prendre le volant.
  • Faites une pause dans un lieu approprié et sécurisé pour consulter votre téléphone.
  • Pour éviter d’être distrait par vos appels et SMS, utilisez l’application « Mode Conduite » qui envoie un message à ceux qui vous contactent lorsque vous conduisez.

Pour rappel téléphoner avec un kit mains-libres présente également des risques, car la distraction causée par la conversation nous emmène « ailleurs » que sur la route.

Bonne route en sécurité et prenez soin de vous

X